La résolution alternative des conflits est toujours la priorité. Mon expérience de la gouvernance universitaire, de la recherche juridique, du droit du travail et de l’emploi et de la procédure législative, acquise au cours de la dernière décennie, me donne un éventail d’outils pour résoudre des litiges.

J’apporte de l’expérience des deux côtés des relations de travail et d’emploi. En effet, j’ai été président de syndicat ainsi que chercheur juridique du côté de l’employeur à l’arbitrage. J’applique ces connaissances de première main pour régler les différends de manière efficace et minutieuse.

Mon approche est axé sur le client et s’inscrit dans le droit fil de mes prochains travaux de doctorat sur la liberté de conscience et le rôle des juges et des arbitres dans la mise en place de solutions contextuelles aux litiges.

Je suis également bien informé des questions florissantes en matière de travail et d’emploi associées à « Industrie 4.0 » par le biais de la recherche universitaire et journalistique. La fabrication et la main d’œuvre qualifiée seront de plus en plus déplacées par les automates. L’impression 3D, l’apprentissage machine et l’intelligence artificielle vont radicalement changer la vie professionnelle. Je suis équipé pour aborder ces questions en parallèle avec des préoccupations d’arbitrage plus traditionnelles.

Mes publications et mon expérience de l’administration universitaire font également de moi un arbitre idéal pour les conflits dans le milieu universitaire..

PLUS À PROPOS DE MOI

PRESTATIONS DE SERVICE

des taux à échelle variable

Tous les services peuvent être fournis dans l’une ou l’autre des langues officielles.

Les décisions arbitrales sont rendues dans les deux langues officielles sur demande.


L’ARBITRAGE

Dans la mesure du possible, je me prononcerai sur les questions lors de l’audience, avec les raisons qui s’ensuivront. Il est entendu que les questions plus complexes seront réservées pour décision.

L’ARBITRAGE de DIFFÉRENDS

Sortez des impasses dans les négociations collectives grâce à l’arbitrage de différends ; les parties peuvent également demander de l’aide à la rédaction des articles dans leur convention collective. Veuillez noter que l’aide à la rédaction n’est toutefois proposée qu’en anglais.


Des questions ? Veuillez me contacter en utilisant le formulaire ci-dessous.